PowerPath + ZFS + Clariion = ???

Posted by on 18 juil 2011 | Tagged as: solaris

Il y a eu pas mal de problèmes documentés autour de la cohabitation ZFS/PowerPath, et j'en tiens un beau. Une LUN de ma connaissance est baladée occasionnellement entre plusieurs serveurs pour permettre des gros transferts de données avec un débit raisonnable. Pour des raisons de compatibilité entre les différents systèmes impliqués, j'ai créé un dataset ZFS sur une partition de cette LUN.

Le volume s'est promené entre différentes machines sans soucis, puis, un beau matin, au moment de la ramener sur un serveur, j'ai eu droit au tristement célèbre "insufficient replicas" :

monpool UNAVAIL insufficient replicas c5t5006000000000000d0s6 UNAVAIL cannot open

Pourtant, ce même volume fonctionnait à merveille sur le serveur voisin (qui certes n'utilisait pas PowerPath, mais tout de même)! Continue Reading»

Suppression et redécouverte d’une LUN avec PowerPath

Posted by on 06 juin 2011 | Tagged as: solaris

J'ai récemment eu à supprimer et recréer une LUN sur un Clariion. Ladite LUN était présentée à la fois à un serveur Solaris 10 et à un serveur Linux, avec un filesystem ZFS créé sur la machine Linux et prévu pour servir d'espace de transfert.

Seulement, pas de chance, au moment de faire redécouvrir la LUN sur le serveur Solaris 10, impossible de la voir.

Les commandes que j'utilise habituellement pour cela sont les suivantes :

# cfgadm -al -o show_FCP_dev # devfsadm -Cv # powermt config

Sauf que, visiblement, ça ne suffisait pas :

# zpool import no pools available to import

En creusant un peu, j'ai découvert qu'il restait des traces de la LUN supprimée, et qu'elle empêchait la prise en compte de la nouvelle sur le même numéro de device :

# powermt display dev=all Pseudo name=emcpower77a CLARiiON ID=CKMXXXXXXXX Logical device ID=600601606FXXXXXXXXXXXXXXXX [MA_LUN] state=alive; policy=CLAROpt; priority=0; queued-IOs=0 Owner: default=SP B, current=SP B ============================================================================== ---------------- Host --------------- - Stor - -- I/O Path - -- Stats --- ### HW Path I/O Paths Interf. Mode State Q-IOs Errors ============================================================================== 3077 pci@8/SUNW,qlc@1 c3t500601623B207225d0s0 SP A2 active dead 0 1 3077 pci@8/SUNW,qlc@1 c3t500601683B207225d0s0 SP B0 active dead 0 1 3078 pci@8/SUNW,qlc@2 c5t500601603B207225d0s0 SP A0 active dead 0 1 3078 pci@8/SUNW,qlc@2 c5t5006016A3B207225d0s0 SP B2 active dead 0 1

Il fallait donc nettoyer tout ça et recréer le device proprement :

# powermt check Warning: CLARiiON device path c3t500601623B207225d0s0 is currently dead. Do you want to remove it (y/n/a/q)? a Warning: CLARiiON device path c3t500601683B207225d0s0 is currently dead. Warning: CLARiiON device path c5t500601603B207225d0s0 is currently dead. Warning: CLARiiON device path c5t5006016A3B207225d0s0 is currently dead. # powercf -q Could not validate the entry: --------------------------------------- emcpower77: user ID = fd00000268 --------------------------------------- removing emcpower77 # powermt config # powermt display dev=emcpower77c Pseudo name=emcpower77a CLARiiON ID=CKM00104900008 [cesena] Logical device ID=6006016069F02A000C1FADD01186E011 [TRANSFERT_BI] state=alive; policy=CLAROpt; priority=0; queued-IOs=0 Owner: default=SP B, current=SP B ============================================================================== ---------------- Host --------------- - Stor - -- I/O Path - -- Stats --- ### HW Path I/O Paths Interf. Mode State Q-IOs Errors ============================================================================== 3077 pci@8/SUNW,qlc@1 c3t500601623B207225d0s0 SP A2 active alive 0 0 3077 pci@8/SUNW,qlc@1 c3t500601683B207225d0s0 SP B0 active alive 0 0 3078 pci@8/SUNW,qlc@2 c5t500601603B207225d0s0 SP A0 active alive 0 0 3078 pci@8/SUNW,qlc@2 c5t5006016A3B207225d0s0 SP B2 active alive 0 0

Et voilà, notre nouvelle LUN est bien détectée.

LiveUpgrade, PowerPath et SAN EMC²

Posted by on 29 sept 2008 | Tagged as: solaris

LiveUpgrade est un outil conçu par Sun pour simplifier les mises à jour de Solaris, qu'il s'agisse d'un upgrade vers une version plus récente ou simplement d'appliquer des patchs. Le principe est simple : l'outil crée une copie du système (appelée ABE, pour Alternate Boot Environment), et applique toutes les modifications souhaitées à cette copie. Le gros intérêt est que cette opération peut s'effectuer sans arrêter ni modifier le système actif - le lecteur avisé en déduira aisément d'où provient le nom de l'outil. Il suffit de redémarrer sur le nouvel environnement une fois la mise à jour terminée, et, en cas de problème, il est toujours possible de repartir sur l'environnement initial, qui n'a pas été modifié. La seule contrainte associée à cette solution est le besoin d'espace disque : il est nécessaire de disposer au moins d'autant d'espace que ce qui est utilisé par le système, et souvent un peu plus, pour pouvoir appliquer les patchs, par exemple.

Continue Reading»